La métropolisation ailleurs : EuraLille

La métropolisation c’est pas qu’à Toulouse. Antonio Delfini et Rafaël Snoriguzzi viennent de sortir Contre EuraLille, bouquin à charge contre ce projet dont l’unique but est de défoncer la ville pour le profit de quelques-uns qui, désormais, ne s’embarrassent même plus de faux-semblants mais affichent clairement leur cynisme.

Extrait : « L’idéologie de la métropole, c’est la pensée qui accompagne cette réorganisation économique et politique. Pour les tenants de ce discours, chaque ville est un produit à positionner sur le marché des métropoles nationales et internationales. Pour concurrencer sa voisine, chaque métropole doit donc tenter de jouer de ses avantages comparatifs, de marchandiser ses particularités locales dans la culture, le sport, la gastronomie, etc. – quitte à s’en inventer des factices. Tout ce petit jeu ne visant qu’un seul but : attirer les capitaux sur son territoire et les nouveaux cadres dans son centre-ville ».

L’article de CQFD termine par quelques pistes intéressantes pour, non seulement essayer de contrer ces projets qui s’effectuent sans nous, mais aussi pour commencer à réfléchir à une alternative viable, comme celle d’inventer une économie soustraite aux sirènes du high tech, penser une vie sociale libérée des flux aliénants, et redonner toute leur place aux architectures populaires et vernaculaires.  L’occasion de voir ailleurs comment ça se passe. Voir l’article complet de CQFD.

Fête du Kiosk

Le Kiosk fête sa réouverture les 8 et 9 juin prochains à la Chapelle, 36 rue Danielle Casanova, 31000 Toulouse. A cette occasion, le café AntiTeso sera présent le 9 à partir de midi pour discuter, informer de la situation du quartier Bonnefoy face au rouleau compresseur TESO qui agit au mépris des habitant.e.s du secteur. Pour voir le programme complet.

Discussion sur l’aménagement de la ville

Du 5 au 9 juin prochain se dérouleront les fêtes du quartier de Saint-Cyprien (voir le programme). Le 7 juin, plusieurs collectifs se rencontreront place du Ravelin pour parler de leur lutte dans le cadre d’une discussion sur l’aménagement de la ville et ses logiques souterraines à Toulouse (la Grave, TESO, rue Bayard, etc.) et ailleurs (la Plaine à Marseille, les syndicats de quartier de Barcelone, le quartier occupé d’Errekaleor au Pays-Basque et celui des Lentillères à Dijon, etc.).

La Mauvaise Foy n° 2 : points de vente

Tu trouveras ci-dessous la liste des points où tu pourras te procurer La Mauvaise Foy. La liste n’est pas exhaustive car les demandes de dépôt sont effectuées petit à petit. Aussi, n’hésite pas à la consulter dès que tu peux car elle est susceptible d’être modifiée.

Atelier La Turbine
3 rue des cheminots, 31500 Toulouse

L’Itinéraire Bis
22 rue Périole, 31500 Toulouse

La Chapelle
36 rue Danièle Casanova, 31000 Toulouse

Médiathèque de Lanta
Place de la Poste, 31570 Lanta

Librairie Floury Frères
36 rue de la colombette, 31000 Toulouse

American Cosmograph
24 rue Montardy, 31000 Toulouse

Bar Les Farfadets
19 bis rue du faubourg Bonnefoy, 31500 Toulouse

La Petite cave
37 rue du Faubourg Bonnefoy, 31500 Toulouse

Local Piquemil
Rue Piquemil, 31300 Toulouse

Librairie Terra Nova
18 rue Gambetta, 31000 Toulouse

Théâtre du Hangar
11 rue des cheminots, 31500 Toulouse.

La Mauvaise Foy n° 2

Le numéro 2 de la Mauvaise Foy est disponible en version papier au local de la Turbine contre 0.50 € en attendant de le trouver ailleurs. On vous tient au courant.

 

 

NOTESO : un blocage à 6000 € de l’heure !

Lundi 29 avril 2019 à l’aurore, une ptite bande de trente personnes a réussi à bloquer le chantier de TESO pendant plusieurs heures.

On était une quinzaine avenue de Lyon à avoir les yeux à moitié ouverts à 6h45, quand on est arrivé.es devant l’entrée de la base de vie du chantier TESO, Toulouse EuroSudOuest. Deux employés sont rapidement arrivés, comme chaque matin travaillé, pour ouvrir le portail et garer leurs voitures. On les a d’abord laissés rentrer, estimant que nous n’étions pas encore assez nombreux.ses. Puis, une fois qu’on était vingt, on est allé les voir, leur expliquant simplement que s’ils voulaient sortir, eux et/ou leurs véhicules, c’était maintenant ou dans longtemps. Ils étaient un peu étonnés, l’un d’eux un peu énervé, mais ils nous ont laissé faire. Retour ligne automatique

Continue reading « NOTESO : un blocage à 6000 € de l’heure ! »

Allo, Antiteso ?

Nous avons mis en place un numéro d’urgence pour lutter contre les expulsions, les expropriations, tout ce qu’engendre le projet TESO et qui aura d’irréparables répercussions sur nos vies. Si tu es victime, témoin de tout ça, envoie un SMS et tu seras inscrit.e sur notre liste. Lire la suite.

 

Nous sommes la ville

Habitants, habitantes, depuis plusieurs années, nous voyons le quartier évoluer vers des intérêts qui ne sont pas ceux des gens qui y travaillent et y vivent. Nous n’en pouvons plus de voir quelques personnes se gaver alors que beaucoup galèrent à boucler leurs fins de mois et que d’autres vivent à la rue. Nos loyers augmentent et jamais nos salaires. Lire la suite.